Où on va, papa ?


Jean-Louis Fournier
5€60__ 149 pages
Editions Le Livre de Poche
Paru en France en 2010.


Genre : Autobiographie.


Quatrième de couverture
Jusqu'à ce jour, je n'ai jamais parlé de mes deux garçons. [...] Aujourd'hui que le temps presse, que la fin du monde est proche et que je suis de plus en plus biodégradable, j'ai décidé de leur écrire un livre. Pour qu'on ne les oublie pas, qu'il ne reste pas d'eux seulement une photo sur une carte d'invalidité. [...] Grâce à eux, j'ai eu des avantages sur les parents d'enfants normaux. Je n'ai pas eu de soucis avec leurs études ni leur orientation professionnelle. Nous n'avons jamais eu à hésiter entre filière scientifique et filière littéraire. Pas eu à nous inquiéter de savoir ce qu'ils  feraient plus tard, on a su rapidement que ce serait : rien. J'espère quand même que, mises bout à bout, toutes leurs petites joies auront rendu le séjour supportable.

Mon avis
J'ai pleuré de rire et j'ai été émue aux larmes... Quand on commence ce livre on est obligé de le finir dans la foulée. Pas de pause. J'ai reposé ce recueil et il est plus que bouleversent. Jean-Louis Fournier nous raconte avec une honnêteté désarmante son histoire de père de deux enfants handicapés. Il nous raconte ses regrets, la jalousie qu'il  a ressentis vis a vis des parents d'enfants normaux, ses difficultés ... mais toujours avec un humour noir , qui lui a permis de se protéger face aux  larmes et la douleur. Ses petits piques nous révèlent, que malgré l'handicap de ses deux fils " au cerveau de paille ", Jean-Louis Fournier aime énormément ses enfants et a consacré entièrement sa vie à eux, Mathieu et Thomas. Ce livre est vraiment un énorme coup de coeur ...

Si c'est un Homme, Primo Levi

Un extrait
« 
Thomas essaie de s'habiller tout seul. Il a déjà mis sa chemise, mais il ne sait pas la boutonner. Il est en train maintenant d'enfiler son pull-over. Il y a un trou à son pull-over. Il a choisi la difficulté, il s'est mis dans l'idée de l'enfiler en passant sa tête non pas par le col, comme l'aurait fait un enfant normalement constitué, mais par le trou. Ce n'est pas simple, le trou doit mesurer cinq centimètres. Ça dure longtemps. Il voit qu'on le regarde faire, et qu'on commence à rire. A chaque essai, il agrandit le trou, il ne se décourage pas, il en rajoute d'autant qu'il nous voit rire de plus en plus. Après dix bonnes minutes, il a réussi. Son visage radieux sort du pull, par le trou.  Le sketch était terminé. On a eu envie d'applaudir. »

Le saviez-vous ?
Auteur de nombreux livres à succès, dont Il a jamais tué personne, mon papa et Grammaire française et impertinente, Jean-Louis Fournier a obtenu le prix Femina pour son dernier ouvrage, Où on va, papa ?

• Votre avis sur ce roman autobiographique ? • 

4 commentaires :

  1. Bizarrement je n'ai jamais lu ce livre mais un jour on me l'a lu alors qu'on était en vacances avec des amis. Je devais avoir 13 ans et je rappelle de tout cet humour qui m'avait tant fait rire et également de l'émotion provoquée par ce roman ! Donc bien que je ne l'ai pas lu, je le considère comme un coup de coeur ! Magnifique !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu celui-là il y a quelque temps déjà et je me souviens avoir beaucoup aimé. Peut-être pas autant que toi mais j'ai passer un bon moment :)

    RépondreSupprimer
  3. Un témoignage que je vais lire je pense :)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai failli l'acheter très souvent mais à chaque fois je suis repartie sans ! Il est très tentant !

    RépondreSupprimer

Merci pour cette visite et ce commentaire petit chat ♥

Designed by OddThemes | Distributed by Gooyaabi Templates